Identité et système immunitaire

On peut classer les problèmes immunitaires en 3 grandes classes :

1 : L’immuno dépression, le manque de réaction du système immunitaire qui se laisse envahir par des agresseurs extérieurs.

2 : A l’ opposé, nous trouvons des sur réactions permanentes qui développent allergies, intolérances variées, inflammations permanentes, tout, même de l’anodin déclenché les foudres du système immunitaire.

3 : Un mélange des deux précédents donnant des maladies auto immunes, le système immunitaire devenant confus, il s’attaque à des parties de l’individu qu’il prend pour de l’étranger.

 

Voici 3 exercices, le 1er vous permettra de remettre de la lumière, du bienêtre, de l’agréable dans votre corps. Une façon de vous chouchouter de l’intérieur. 

Le 2eme est un exercice énergétique qui vous permettra de vous aligner (corps mental esprit). 

Le 3eme est vraiment intéressant pour les personnes qui ont tendance à prendre tout dans l’ensemble. Par exemple, on vous donne une méthode. L’idéal est de prendre ce qui vous convient et de modifier ce qui ne vous convient pas. Cet exercice vous entrainera à filtrer les informations pour prendre uniquement ce dont vous avez besoin. 

Le sourire intérieur - Exercice de Chi Kong - Mantak Chia

1. Asseyez-vous au bord d’une chaise, les pieds à plat sur le sol, le dos droit et relaxé. Imaginez que votre tête est suspendue par une corde joignant le sommet de votre tête au plafond. Fermez les yeux et pressez doucement votre langue contre le palais. Joignez fermement vos mains.

2. Rappelez-vous d’un moment où vous vous sentiez aimant, prenant soin de quelqu’un. Peut-être un moment où vous preniez soin d’une plante, d’un animal ou d’un enfant. Imaginez que vous puissiez revoir cette scène, ainsi que le doux sourire de la compassion qui en émerge, comme une image à environ un mètre de vos yeux. Laissez votre front se relaxer et inspirer l’énergie de la compassion entre vos sourcils. Faites en l’expérience comme une source illimitée d’amour qui se concentre entre vos sourcils avant de se diffuser à l’ensemble de votre corps sous la forme d’un sourire.

3. Permettez à cette énergie souriante d’envahir votre visage, le détendant complétement. Souriez dans votre cou et votre gorge, dans la thyroïde et les parathyroïdes qui contrôlent cotre métabolisme et conservent l’équilibre de vos os.

4. Descendez ce sourire dans votre thymus (dans la partie centrale de votre poitrine) ; la glande qui contrôle votre système immunitaire. Etendez le sourire à votre cœur, lui permettant de se relaxer et de fleurir sous la forme d’une belle lumière d’un rouge intense, transformant l’irritation et l’énervement en amour et joie. Etendez ensuite ce sourire aux poumons, les remplissant de lumière blanche, transformant la tristesse et le deuil en la capacité de discriminer ce qui est juste pour vous. Imaginez que vo poumons augmentent leur capacité d’extraire de l’air.

 

 

5. Sur la droite, faites descendre le sourire au travers du foie, le remplissant d’une lumière verte de jeunes feuilles, augmentant ces centaines de fonctions de nettoyage et d’organisation ; transformant le ressentiment et la colère en une forme de présence claire et juste , empreinte de douceur pour vous-même et les autres.

6. Sur la gauche, sourirez dans votre pancréas qi aide à la digestion et régule la teneur en sucre dans le sang. Au bot à gauche se trouve la rate qui stocke les cellules sanguines. Imaginez que la rigidité et les pensées rigides se transforment en ouverture. Remplissez le pancréas et la rate d’une lumière jaune.

 

7. Amenez maintenant le sourire de chaque côté au travers des reins qui filtrent le sang et les surrénales qui vous donnent l’énergie de l’adrénaline. Lors que l’ensemble se relaxe dans une lumière d’un bleu profond, ressentez la transformation de la peur en douceur.

 

8. Finalement, amenez l’énergie du sourire dans la vessie, les organes sexuels qui équilibrent les cycles de votre vie. Terminez en amenant ce sourire en dessous du nombril, quelques centimètres sous la peau, dans ce centre appelé le « dan tien » en Chine.

Alors que vous faites circuler ce sourire, soyez attentif au sentiment que chaque organe sourit en retour. Prenez le temps pour que ceci puisse se produire.

 

9. Attirez à nouveau le sourire entre vos deux sourcils. Cette deuxième dois, faites descendre le sourire au travers votre nez, votre bouche, votre tube digestif, imaginant que la salive que vous avalez à chaque déglutition est pleine d’énergie souriante. Souriez à travers l’estomac, juste sous la cage thoracique et continuez avec les intestins. Terminez en focalisant l’énergie sur le dan tien.

 

10. La troisième fois, concentrez l’énergie entre les deux sourcils – en fait le centre appelé le dan Tien supérieur – et tournez vos yeux neuf fois dans le sens des aiguilles d’une montre, puis neuf fois dans le sens opposé. Faites passer le sourire dans le cerveau, souriant en profondeur dans les tissus cérébraux, là où réside-la glande qui coordonne l’ensemble de votre système hormonal.

Etendez le sourire à votre colonne vertébrale, dans les neurones, dans toutes les parties du corps.

 

11. Alors que vous continuez à étendre le sourire dans votre corps en provenance d’une source infinie d’amour et de guérison, imaginez que le sourire émerge de votre corps et remplit l’air autour de vous, puis dans la pièce entière. Imaginez que le sourire continue de s’étendre à toute la région, au pays entier, aux océans et continents jusqu’au moment où la planète entière est remplie de sourire. Alors que le sourire continue de s’étendre restez attentif à votre corps. Vérifiez s’il y a un endroit de votre corps où il y a un excès d’énergie (peut être ressentie sous forme de tension) et ramenez-la au Den Tien, ressentant sur pulsation comme une source infinie de vitalité.

Intégration des différents corps

1. Asseyez-vous sur une chaise, identifiez et accédez à une expérience « physique », un moment où vous étiez totalement en contact avec votre corps.

 

2. En mettant votre main droite, paume vers le haut, faites glisser toutes les sensations ressenties dans votre paume droite et visualisez un symbole dans votre main qui représente cette conscience corporelle.

 

3. Demandez au symbole quel est son cadeau pour vous. Remerciez pour la réponse.

 

4. Identifiez une expérience émotionnelle intense, un moment où vous étiez totalement en contact

avec vos émotions.

 

5. En mettant votre paume droite vers le haut, faites glisser toutes les sensations dans votre paume droite et visualisez un symbole dans votre main qui représente cette conscience émotionnelle.

 

6. Demandez au symbole quel est son cadeau pour vous. Remerciez pour la réponse.

 

7. Installez un écran mental en face de vous. Au-dessus de votre main gauche se trouve sur l’écran mental le symbole qui représente votre conscience corporelle au-dessus de cotre main droite, sur l’écran mental, se trouve le symbole qui représente votre conscience émotionnelle.

 

8. Rapprochez les deux symboles sur votre écran mental, jusqu’à les superposer et les fusionner. Permettez à vos mains de suivre ce mouvement mental. Laissez émerger un nouveau symbole qui manifeste cette nouvelle intégration.

 

9. En faisant un geste avec vos mains, intégrez ce nouveau symbole dans votre corps à l’endroit qui vous semble approprié. Ressentez l’intégration, les nouvelles connexions s’établissant dans ce nouvel ensemble corps émotion.

 

Faites une pause.

 

10. Reprenez contact avec les sensations de ce nouveau « corps émotion » et laissez toutes les sensations et le symbole se concentrer dans votre main gauche.

 

11. Associez-vous à un moment où vous étiez en contact avec notre plein potentiel intellectuel. Faites glisser toutes les sensations et les ressources dans votre main droite. Laissez émerger un symbole qui représente votre conscience mentale. Demandez-lui quel est son cadeau pour vous.

 

12. Recommencez le processus d’intégration comme à l’étape précédente, au point 7 à 9 et terminez avec un symbole de l’intégration « corps – émotion – mental ».

Faites une pause.

 

13. Identifiez et accédez à une expérience de connexion spirituelle. Laissez toutes les sensations liées à cette expérience glisser dans votre main droite. Laissez venir un symbole qui la représente. Demandez-lui quel est son cadeau.

 

14. Reprenez contact avec le symbole e les sensations du « corps-émotions-mental » et laissez-les s’installer dans votre main gauche. Procédez comme précédemment pour intégrer le « corps – émotions- mental- esprit » et terminez avec un nouveau symbole d’intégration.

Gestion des frontrières

1. Imaginez un scanner. Un scanner dont vous pouvez voir les mouvements d’aller-retour de la tête. Avec votre main droite, faites un mouvement vers la gauche (paume vers votre corps) en même temps que vous visualisez le balayage du scanner. Ajoutez-y un son.

2. Imaginez qu’un ami vous prête un livre. Quelques pages vous intéressent. Vous scannez uniquement ce qui vous intéresse (faites le geste de la main avec le son) et vous rendez le livre à votre ami. 100 % de l’original retourne vers lui. Vous ne scannez QUE ce qui vous semble intéressant.

3. Entrainez-vous réellement à faire ce processus avec une série d’article, livres, informations diverses pendant une semaine. N’oubliez pas de l’accompagner du geste et du son. Paume et mouvement vers vous pour que ce que vous importiez, paume vers l’extérieur pour remettre 100 % de l’original à l’extérieur. Avec la pratique, cela va aller de plus en plus vite. Votre geste peut devenir plus rapide, voire devenir plus rapide plus symbolique, imperceptible comme un mouvement de votre index dans votre poche …

4. N’importez que ce qui vous semble directement utilisable, ce qui vous aide. Même si cela à l’air « vrai » mais que vous ne pouvez rien en faire, ne l’importez pas, cela ne fera qu’encombrez votre système. Peut-être vous faut-il découper « petit » pour découper l’information qui peut vous être utile. Si plus tard vous avez besoin de plus, vous pourrez toujours y ré accéder. Il est inutile de vous encombrer de plus d’informations que vous ne pouvez intégrer et surtout digérer.

A ce stade, notre système digestif est une bonne métaphore : déjà, nous n’avalons pas n’importe quoi. Si néanmoins nous ingérons quelque chose de toxique, nous vomissons pour le remettre à l’extérieur. Puis notre système digestif « découpe » en composants suffisamment petits pour être ingérés. Il extrait du bol alimentaire ce qui est utile à l’organisme pour ce construire et fonctionner et tout le reste est évacué comme déchet.

5. Lorsque vous avez acquis une bonne habitude, étendez cette pratique aux avis, conseils, préjugés, jugements personnels de gens autour de vous en commençant par ce qui ne vous concerne pas directement. Vous pouvez commencer par un débat d’opinions à la télé, puis une discussion au café du commerce, dans le métro, etc. Commencez en étant simple spectateur.

6. Lorsque vous pouvez faire cela aisément, étendez ce processus à des avis, conseils, jugements vous concernant. Graduez progressivement la difficulté, en commençant par des personnes dont l’avis n’est pas très important pour vous avant d’aller progressivement vers ceux qui ont plus d’importance.

7. Enfin, pensez à régulièrement nettoyer votre système. Passez en revue ce que vous avez importé comme informations venant de l’extérieur et évaluez si vous voulez toujours garder cela en mémoire interne. Est-ce encore utile ? Si la réponse est non, imaginez que vous poussez sur un bouton « supprimer » et qu’avec un effet visuel et sonore, le fichier disparait dans la corbeille.

8. Au bout d’un mois, si vous n’avez pas changé d’avis, imaginez que vous vider votre corbeille pour effacer définitivement cette mémoire obsolète.

Enfin, lorsque cette nouvelle ressource est devenue automatisée, il peut être intéressant d’aller l’installer dès les tous premiers moments de vie. Imaginez ce que cela donnerait si la toute première cellule de vote corps, dont toutes les autres sont issues, étaient déjà experte à ce processus… Et qu’à chaque division cellulaire, cette compétence était multipliée par 2,4, 6, 8, 16, 32, 64, …

Vous pouvez vous faire guider dans une régression en transe hypnotique ou installer une ligne de temps sur le sol, remonter jusqu’au moment de la conception et faire ce processus spatialement. C’est évidemment nettement plus simple si quelqu’un peut vous guider.

 

Mes prestations et tarifs

Les différentes prestations sont modulables en fonction du besoin identifié et de votre situation.