La respiration équilibrante

Cette méditation permet de retrouver son équilibre, son centre de retrouver tout son potentiel. Vous pouvez l’expérimenter lorsque vous avez l’impression d’être dispersé, déconnecté, désaxé, à l’ouest….

Le recentrage

Cet exercice permet d’apaiser le système nerveux autonome. En situation de danger, notre système nerveux bascule en mode « survie », il plus important de courir vite face à un lion que de bien digérer son repas du midi ou guérir cette petite inflammation. Notre système est adapté à un mode de vie dans la nature. J’ai réussi à fuir face au lion ou je me suis fait manger. Notre société actuelle, nous place régulièrement dans une situation de survie. Vais-je pouvoir rendre mon rapport à temps, vais savoir conduire les enfants dans 3 endroits différents en moins de 30 minutes. Sur du court terme le mode de survie n’est pas dangereux, mais imaginez que ce sentiment vous habite sur du long terme : On arrive vite à de l’épuisement.

Cet exercice permet de se rééquilibrer.

1. Installez-vous dans une position confortable.

2. Fermez doucement les yeux.

3. Exhalez de façon à vider complétement vos poumons et détendez-vous.

4. A mesure que vous respirez, imaginez que votre respiration passe par votre narine gauche, puis qu’elle remonte jusque vers le milieu de votre front.

5. En expirant, imaginez que votre respiration passe par la narine droite.

6. Ensuite, inhalez par la narine droite, en vous représentant votre respiration remontant jusqu’au centre de votre front. Expirez par la narine gauche.

7. Respirez de la sorte pendant 7 cycles – Un cycle complet est constitué d’une inhalation et d’une exhalation complètes.

8. Au huitième cycle, respirez simultanément par les deux narines.

Retenez votre respiration un moment et concentrez votre attention sur le centre de votre front.

9. Laissez l’air quitter vos poumons en vous imaginant qu’il passe par le centre de votre front. Cela a pour effet d’ouvrir votre sixième chakra, ou centre d’énergétique, centre des fonctions intuitives de l’esprit.

En faisant cet exercice, essayez autant que possible de lui associer une sensation. Par exemple, en inspirant, vous remarquerez que l’air qui entre dans vos narines, vous ressentez de la fraicheur, laquelle se change en une sensation de chaleur à sa sortie. En respirant, l’air traverse les poils qui tapissent les voies nasales. Essayez de vous les représenter quand le passage de l’air les agite.

Vous pouvez aussi imaginer l’air que vous respirez sous forme de lumière ou de couleur, voire de parfum, comme celui d’une rose.

Le plus fascinant, en ce qui concerne la respiration équilibrante c’est qu’elle permet de donner la priorité à l’un ou à l’autre des hémisphères cérébraux ou de les mettre tous les deux en équilibre avec le système nerveux involontaire à votre guise.

Par la respiration, vous pouvez exercer consciemment une influence sur votre corps, vos sentiments et vos pensées, ainsi que sur votre état de conscience. La respiration équilibrante vous relie à votre esprit et vous aide à introduire la notion de guérison dans le domaine des choix conscient.

Mes prestations et tarifs 

Les différentes prestations sont modulables en fonction du besoin identifié et de votre situation.