Le silence intérieur

Le silence est une notion qui est devenu de plus en plus étrangère dans notre monde hyper actif, bruyant : la radio, télé, l’environnement ….. Il est un autre endroit où le silence peut avoir du mal à se faire c’est en nous. Personnellement mon mental ne s’arrête jamais, le silence est une notion chez moi assez difficile à imaginer. Il m’a fallut beaucoup de temps pour apprendre à ma tête à se calmer et laisser place au silence. Une fois que le silence ce fait c’est tellement plaisant et reposant (surtout pour moi ) 

Le silence intérieur

La première fois, faites-vous guider. Après une fois que vous avez appris, vous pouvez le faire seul. Dans la description ci-dessous, celui qui explore est appelé le sujet, celui qui guide est appelé programmateur. Les instructions sont écrites pour les programmateurs.

1. Le Sujet s’assied sur une chaise, le dos droit, les pieds en contact avec le sol et les yeux fermés, le programmateur assis en face de lui.

2. Le programmateur attire l’attention sur tous les stimuli kinesthésiques et auditifs du Présent pour que la conscience du Sujet soit à 100 % dans le présent, ancrée dans sa réalité kinesthésique. Il « ancre » cet état par une légère pression de ses deux pieds sur les pieds du sujet. Testez éventuellement votre ancre.

3. Le Programmateur donne comme instruction du Sujet :

a. de visualiser et sentir un axe passant par le sommet de la tête et la base de la colonne vertébrale et, lorsqu’il le peut, de maintenir la sensation de l’axe,

b. de porter son attention sur le point situé entre les deux sourcils (légèrement au-dessus) et, lorsqu’il « sent » ce point, de l’amener mentalement sur l’axe qui passe au centre de la tête.

Ce processus déclenche naturellement l’alignement corporel ainsi que la respiration. Répétez éventuellement deux ou trois fois jusqu’à ce que le Sujet puisse le faire facilement.

4. Le Programmateur demande à nouveau à son Sujet de réaligner son point de conscience sur son axe tout en déclenchant l’ancre posée au point 2.

5. Sans faire sortir le Sujet de cet état et en maintenant son ancrage, le Programmateur demande à son Sujet de « voir » une ligne qui représente le temps passer devant lui à + ou – 1 mètre de distance, se déroulant de gauche à droite, puis de considérer l’espace de cette ligne qu’occupe l’ensemble de sa journée, puis en élargissant son champ visuel à l’ensemble de la semaine, puis d’élargir sa perception à plusieurs années …

A l’ensemble de sa vie (de sa naissance à sa mort)

A l’ensemble des générations qui l’ont précédé et qui le suivront …

… en augmentant simultanément sa perception de l’espace depuis la pièce dans laquelle il est jusqu’à l’ensemble de l’univers.

6. Le Programmateur attend paisiblement et peut au bout d’une trentaine de secondes relâcher son ancrage (sur les pieds) le plus délicatement possible.

7. Enfin, il est parfois nécessaire, après une dizaine de minutes, de ramener progressivement et délicatement votre Sujet – qui semble en méditation profonde – en conscience extérieure dans l’ici et maintenant.

Interrogez le ensuite sur le temps écoulé et sur son expérience subjective. Vous serez surpris par les réponses.

 

8. Pour autant que le Sujet en ait envie, répétez trois ou quatre fois cette procédure en diminuant à chaque fois vos interventions de Programmateur pour apprendre à votre sujet à y accéder seul. L’apprentissage est terminé lorsque le sujet y arrive en une trentaine de seconde.

 

Avec un peu de pratique, l’ensemble de ce processus ne prend que trois à quatre minutes et il a fonctionné pour toutes les personnes avec qui nous l’avons testé jusqu’à présent.

Enfin, ne vous affolez pas si votre sujet manifeste quelques réactions impressionnantes à l’étape 5 (accès oculaire très rapide, regard tourné vers l’intérieur, saccade respiratoires, intenses ou arrêt respiratoires, etc.). C’est banal lorsque vous donnez des ordres contradictoires et « impossibles » à la neurologie et ces effets ne tardent pas à se stabiliser. Personne jusqu’ici n’a trouvé l’expérience désagréable, bien au contraire.

Ce modèle est une création originale de Charles fontaine, jeanne marie Gérome, Jean Charles les Harzé et Alain Monaert.

Mes prestations et tarifs

Les différentes prestations sont modulables en fonction du besoin identifié et de votre situation.